Vous êtes ici : Accueil > Bibliographie

Bibliographie CoRPTeF

  • Carlier, A. Melis, L. (2005) « De la quantification adverbale à la quantification adnominale : perspectives diachroniques », Verbum XXVII / 4, p. 362-382.
  • Carlier, A. Melis, L. (2006) « L’article partitif et les expressions quantifiantes contiennent-ils le même de ? ». In : G.Kleiber, C. Schnedecker, A. Theissen (éd.), La relation partie – tout. Louvain : Peeters, p.449-464.
  • Carlier, A. (2007) « From Preposition to Article : The Grammaticalization of the French Partitive », Studies in Language 31/ 1 , p.1-49.
  • Carlier, A. De Mulder, W. (2007) « Les premiers stades de développement de l’article défini ». In : B. Combettes C. Marchello-Nizia Eds, Etudes sur le changement linguistique en français. Nancy : Presses universitaires de Nancy, p. 85-116.
  • Carlier A & De Mulder W (2010) « The emergence of the definite article in Late Latin : ille in competition with ipse », in : H. Cuykens, K. Davidse & L. Van de Lanotte (éd.). Subjectification, intersubjectification and grammaticaization, The Hague : Mouton De Gruyter, 241-275 (Collection : Topics in English Linguistics).
  • Carlier A. (2011) « From multum to beaucoup » : between adverb and déterminer ». In : L. Tovena (éd.). Determiners in and across time. London : College Publications.
  • Carlier A. (à par.) « Grammaticalization in progress in Old French : indefinite articles » à paraître dans la collection Natural Language and Linguistic Theory (Amsterdam : Kluwer) sous le titre Old French:The state of the research. (éd. scientifique : Deborah Arteaga-Capen, Université de Nevada, USA)
  • Carlier A. (à par.) « Le très ancien français comme objet d’analyse : valeur heuristique et aspects méthodologiques », à par. dans les Actes du colloque international DIACHRO V, Bern : Peter Lang.
  • De Mulder, W. Carlier, A. (à par.) « Definite Articles ». In : B. Heine H. Narrog (éd.), The Oxford Handbook of Grammaticalization. Oxford : Oxford University Press.
  • Dupuis, F. (1989). L’expression du sujet dans les subordonnées en ancien français. PhD Université de Montréal.
  • Guillot C. (à par.) « Le pronom anaphorique cil de l’ancien français : continuité ou discontinuité topicale ? », à paraître dans les Actes du colloque international Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues (Rouen, mai 2009). Presses universitaires de Rouen et du Havre.
  • Guillot, C (2009) « Ecrit médiéval et traces d’oralité : l’exemple de l’adverbe or(e) ». In : E. Havu et al. (éd.), La langue en contexte. Actes du colloque Représentation du sens linguistique IV (Helsinki, 28-30 mai 2008). Helsinki : Société Néophilologique, p. 267-281.
  • Guillot, C. Marchello-Nizia, C. (à par.) « Le cas du démonstratif français : spécialisation morphosyntaxique et changement sémantique ». Langages.
  • Guillot, C. (2010) « Le démonstratif de notoriété de l’ancien français : approche textuelle ». In : B. Combettes et al. (éd.). Le changement en français. Etudes de linguistique diachronique. Bern : Peter Lang, p. 217-233.
  • Ingham, R. (2006) « Adverbs and the syntax of subjects in Old French », Romania 123, p. 99-122.
  • Ingham R. (à par.) « La syntaxe des connecteurs adversatifs dans la prose du XIIème siècle : l’apport du corpus CORPTEF », à par. dans les Actes du colloque international DIACHRO V, Bern : Peter Lang.
  • Lepetit, X Schøsler, L. (2009) « Verbs of Movement in a Diachronic and Typological Perspectice ». In : P. Bernardini, V. Egerland J. Granfeldt (éd.), Mélanges plurilingues offerts à Suzanne Schlyter à l’occasion de son 65ème anniversaire. Lund : Lunds Universitet.
  • Lopez-Muñoz, J-M, Marnette, S. L. Rosier (éd.) (2008) « Il parla ainsi com vous orrez : Le discours rapporté en français médiéval », Verbum. 1.
  • Lusignan, S. (2007) « Langue et société dans le nord de la France : le picard comme langue des administrations publiques au Moyen Âge », Comtes rendus de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, Année 2007, p.1275-1295.
  • Lusignan, S. (2007) « Pour une analyse sociolinguistique des formes régionales du français médiéval : l’exemple du picard », Phrasis (Université de Gand), 48, 2, p.51-66.
  • Lusignan, S. (2008) « L’aire du picard au Moyen Age : espace géographique ou espace politique ? ». In : B. Fagard, S. Prévost, B. Combettes O. Bertrand (éd.), Évolutions en français - Études de linguistique diachronique. Bern : Peter Lang, p.269-283.
  • Lusignan, S. (2009) « French Language in Contact with English : Social Context and Linguistic Change (mid-13th-14th Centuries) ». In : J. Wogan-Browne (éd.), Language and Culture in Medieval Britain : The French of England, c. 1100-c.1500. York Medieval Press, p.19-30.
  • Lusignan, S. (à par.) « Écrire au nom de la ville : le français picard des clercs de Douai (1370-1440) », à paraître dans Le gouvernement des communautés politiques à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle). Entre puissance et négociation : État, ville, finaces. Actes du colloque en l’honneur d’Albert Rigaudière. Paris : Éditions Panthéon-Assas.
  • Lusignan, S. (à par.) « Histoire et sociolinguistique : le français picard et les administrations publiques du nord-ouest de l’Europe », à paraître dans J.Ph. Genet (éd), Actes du colloque international « Langue et Histoire » de l’École Doctorale d’Histoire de l’Université Paris I. Paris : Publications de la Sorbonne.
  • Lusignan, S. (à par.) « Le français d’Angleterre et les formes continentales de la langue ». In : J.-M. Matz F. Brizay (éd.), L’usage des langues comme mode de régulation sociale. Rennes : Presses de l’Université de Rennes.
  • Lusignan, S. (à par.) « Le français médiéval : histoire d’une langue plurielle ». In : S. Lusignan, F. Martineau, Y.-C. Morin P Cohen, L’introuvable unité du français. Normes, contacts et variations linguistiques en Europe et en Nouvelle France (XIIe- XVIIIe siècle). Laval : Presses de l’Université Laval, 87 p.
  • Lusignan, S. et Gervais, D. (à par.) « ‘Picard’ et ‘Picardie’, espace linguistique et structures sociopolitiques », Carnets d’Atelier de Sociolinguistique. Amiens : Université d’Amiens (prépublication : http://www.u-picardie.fr/LESCLaP/spip.php?rubrique58).
  • Marchello-Nizia, C. Dupuis, F. (2009) « L’étiquetage morphologique de la Chanson de Roland (ms. O) numérisée : ses étapes et ses enjeux ». In : Y. G. Lepage C. Milat (éd.), Por s’onor croistre, Mélanges de langue et de littérature offerts à Pierre Kunstman., Ottawa : Les éditions David, p. 457-466.
  • Marchello-Nizia, C. Lavrentiev, A. (à par.) « Le développement du déterminant démonstratif CE dans les manuscrits du roman Lancelot ou Le Chevalier à la Charrette de Chrétien de Troyes ». In : Mélanges offerts à Karl Uitti.
  • Marchello-Nizia, C. Rouquier M. (à par.) « De (S)OV à SVO en français : où ? quand ? L’ordre des constituants propositionnels dans la Passion de Clermont et la Vie de saint Alexis ». In : M. Dufresne al. (éd.). Amsterdam-Philadelphia : John Benjamins Publishing Company.
  • Marchello-Nizia, C. Sörés, A. (2005) « Typologie diachronique : une nouvelle hypothèse pour le changement de type ‘OV’ ‘VO’ ». In : G. Lazard Cl. Moyse-Faurie (éd.), Linguistique typologique. Lille : Septentrion Presses Universitaires, p. 261-287.
  • Marchello-Nizia, C. (1995) L’évolution du français : ordre des mots, démonstratifs, accent tonique. Paris : A. Colin, chap. 2 et 3.
  • Marchello-Nizia, C. (1998) « Dislocations en ancien français : thématisation ou rhématisation ? », Cahiers de Praxématique 30 « Les opérations de thématisation en français », p.162-178.
  • Marchello-Nizia, C. (1998) « Dislocationsen diachronie : archéologie d’un phénomène du ‘français oral’ ». In : M. Bilger, K. van den Eynde F. Gadet (éd.), Analyse linguistique et approches de l’oral, Mélanges Claire Blanche-Benveniste. Paris-Louvain : Peeters, p. 327-337.
  • Marchello-Nizia, C. (1999) « L’accord du participe passé avec l’objet direct en ancien français », Verbum, XXXI/3, p. 323-338.
  • Marchello-Nizia, C. (1999) Le Français en diachronie : douze siècles d’évolution. Paris : Ophrys.
  • Marchello-Nizia, C. (2000) « Le tragique destin de moult en français : changement linguistique et structures sémantico-cognitives ». In : Actes du XXIIe CILPR de Bruxelles.
  • Marchello-Nizia, C. (2000) « Les grammaticalisations ont-elles unecause ? Le cas de beaucoup, moult et tres en moyen français », L’information grammaticale 87, p. 3-9.
  • Marchello-Nizia, C. (2002) « Prépositions françaises en diachronie : une catégorie en question », Lingvisticae Investigationes XXV/2, M. Goyens et W. De Mulder (éd.), Grammaticalisation : le cas des prépositions locatives, p.205-221. http://linguistlist.org/issues/16/16-493.html
  • Marchello-Nizia, C. (2002)« TRES : du multi-catégoriel au mono-catégoriel, de tresoblïer trestot à sa tres chiere amie », LINX (numéro spécial : Mélanges Michèle Perret), p. 259-269.
  • Marchello-Nizia, C. (2004) « Deixis and subjectivity : the semantics of demonstratives in Old French (9th-12th century) », Journal of Pragmatics 37/1, p. 43-68. [online via ScienceDirect : http://authors.elsevier.com/sd/article/S0378216604000864
  • Marchello-Nizia, C. (2004) « L’évolution de l’ordre des mots en français (9e-16e s.) : structures syntaxiques et structures communicationnelles ». In : G. Luquet A. Rocchetti (éd.), Regards sur la syntaxe historique des langues romanes. Paris : Presses de l’Université Paris-III, p. 147-162.
  • Marchello-Nizia, C. (2004) « La sémantique des démonstratifs en français : une neutralisation en progrès ? », Langue française 141, Mario Barra Jover (éd.), Le français parmi les langues romanes, p. 69-84.
  • Marchello-Nizia, C. (2006) « Du subjectif au spatial : L’évolution sémantique des démonstratifs en français », Langue française 152, C. Guillot (éd.),Le démonstratif en français, p. 114-126.
  • Marchello-Nizia, C. (2006) « Etapes et contextes d’une grammaticalisation : les articles génériques en français. In : H. L. Andersen, M. Birkelund M. B. M. Hansen (éd.), La Linguistique au cœur, Valence verbale, grammaticalisation et corpus. Mélanges offerts à Lene Schoesler. University Press of Southern Denmark, p. 105-132.
  • Marchello-Nizia, C. (2006) « From personal deixis to spatial deixis : The semantic evolution of demonstratives from Latin to French ». In : M. Hickman S. Robert (éd.), Space in languages. Amsterdam-New-York : John Benjamins, p. 103-120.
  • Marchello-Nizia, C. (2008) « L’évolution de l’ordre des mots en français : chronologie, périodisation et réorganisation du système ». In : Congrès mondial de linguistique française, Paris Juillet 2008, CD-ROM.
  • Marchello-Nizia, C. (2009) « OV / VO ». In M. Dufresne, F. Dupuis E. Vocaj (éd.), Historical Linguistics 2007. Selected Pepers from the 18th International Conference on Historical Linguistics (Montreal, 6-11 august 2007). Amsterdam-Philadelphia : John Benjamins Publishing Company, p. 109-121.
  • Marchello-Nizia, C. (2009) « Grammaticalisation et pragmaticalisation des connecteurs de concession en français : cependant, toutefois, pourtant », Revue roumaine de linguistique 2009/1-1, p. 7-20.
  • Marchello-Nizia, C. (2009) « Histoire interne du français : morphosyntaxe et syntaxe ». In : G. Ernst, M. Glessgen, C. Schmitt W. Schweickard (éd.), Romanische Sprachgeschichte – Histoire linguistique de la Romania. Berlin-New York : Walter de Gruyter, Tome 3, section 236, p. 2926-2947.
  • Marchello-Nizia, C. (2009) « L’ordre des constituants phrastiques en français : une évolution conduite par l’objet ? ». In E. Havu, M. Helkkula U. Tuomarla (éd.), Du côté des langues romanes, Mélanges en l’honneur de Juhani Härmä. Helsinki : Mémoires de la Société Néophilologique de Helsinki LXXVII, p. 33-54.
  • Marchello-Nizia, C. (2009) « Word Order from Latin to French : A case of grammaticalization (from pragmatics to syntactics) or of typological coherence ? ». In : C. Rossari al. (éd.), Grammaticalization and Pragmatics : Facts, Approaches, Theoretical Issures. Studies in Pragmatics 5. Bingley : Emerald, p. 1-18.
  • Marnette, S (2008) « La Ponctuation du discours rapporté dans quelques manuscrits de romans en prose médiévaux », Verbum, 28:1, p 29-46.
  • Marnette, S (à par.) « Forms and Functions of Reported Discourse in Medieval French ». In : D. Arteaga-Cape R. Gess (éd.), Old French : The state of the research. Springer (Kluwer).
  • Marnette, S (à par.) « Framing Discourse : A closer look at three versions of De la damoisele qui ne pooit oïr paller de foutre ». In : K. L. Burr A. Tudor (éd.), The Other Within : Imposing, Imposed and Self-Imposed Identities in Medieval French Narrative.
  • Martineau, F., Pignatelli, C. Schøsler, L. (2008) « Verbes supports à base nominale : étude variationnelle de manuscrits ». In : B. Combettes C. Marchello-Nizia (éd.), Etudes sur le changement linguistique en français. Nancy : Presses Universitaires de Nancy, p. 217-234.
  • Pignatelli, C (2002) « La Lemmatisation du texte du Chevalier de la Charrette (Lancelot) ou le nécessaire retour aux manuscrits », ibid., p. 52-69.
  • Pignatelli, C (2003) « L’archive du Projet Charrette : huit témoins prêts à se livrer ». In : P. Kunstmann, F. Martineau D. Forget (éd.), Ancien et moyen français sur le Web : enjeux méthodologiques et analyse du discours (Actes du Colloque international Ottawa, 4-5 octobre 2002). Ottawa : Ed. David, p. 203-220.
  • Pignatelli, C (2005) « Le ‘Projet Charrette’ à Poitiers : un état des lieux », Cahiers de Civilisation Médiévale 48, p. 227-232.
  • Pignatelli, C (2006) « Une approche de la tradition textuelle du Chevalier de la Charrette : la quantification des phénomènes régionaux ». In : C. Arrignon, M.-H. Debiès, C. Galderisi E. Palazzo (éd.), Cinquante années d’études médiévales. A la confluence de nos disciplines. Actes du Colloque organisé à l’occasion du Cinquantenaire du CESCM (Poitiers 1er-4 septembre 2003). Turnhout : Brepols, p. 741-752.
  • Pignatelli, C (2007) « Présence et fréquence de la ponctuation dans les manuscrits en vers du XIIIe siècle : les huit manuscrits du Chevalier de la Charrette au banc d’essai ». In : A. Lavrentiev (éd.), Systèmes graphiques de manuscrits médiévaux et incunables français : ponctuation, segmentation, graphies, Actes de la Journée d’étude de Lyon, ENS-LSH, 6 juin 2005. Chambéry : Université de Savoie, p. 85-105.
  • Pignatelli, C (2007) « Y a-t-il une vie pour les variantes après l’édition critique ? Une recherche en cours sur les mss. du Chevalier de la Charrette ». In : D. Lagorgette et M. Lignereux (éd.), Littérature et linguistique : diachronie / synchronie. Autour des travaux de Michèle Perret. Actes du colloque de Chambéry (14–16 novembre 2002), CD-Rom, Chambéry : Université de Savoie, p. 439-452.
  • Pignatelli, C (à par.) « De l’approche quantitative à l’interprétation philologique : en naviguant dans le Projet Charrette ». In : Actes du XXVe Congrès International de Linguistique et Philologie Romane (Innsbruck, 3-8 septembre 2007).
  • Pignatelli, C. (à par.) "Philological Perspectives on the Textual Corpus of The Charrette Project : A Rereading of the Transcriptions". In : G. Greco E. Thorington (éd.), Dame Philology’s Charrette : Approaching Medieval Textuality through Chrétien’s Lancelot, Essays in Memory of Karl D. Uitti, Tempe, AZ : Arizona Center for Medieval and Renaissance Studies (ACMRS) at Arizona State University ("Medieval Renaissance Texts Studies").
  • Pignatelli, C. M. Robinson (éd.) (2002) Chrétien de Troyes, Le Chevalier de la Charrette (Lancelot). Le "Projet Charrette" et le renouvellement de la critique philologique des textes. Tübingen : Gunter Narr (Oeuvres et critiques XXVII, 1), 272 p.
  • Prévost (2010) « Evolution de l’expression et de la position du sujet pronominal en français », Journée scientifique annuelle de la Société de Lingusitique de Paris L’évolution grammaticale à travers les langues romanes : restructurations vs. conservatismes ; parallélismes vs.disparités, 23/01/10, à paraître dans les Mémoires de la Société de Linguistique de Paris.
  • Rouquier, M. (2006). L’expression et la position des sujets pronominaux et lexicaux dans La Vie de saint Léger et La Passion du Christ. L’Information grammaticale 110, p.3-8.
  • Schøsler, L. (1984). La déclinaison bicasuelle de l’ancien français. Odense : Odense University Press.
  • Schøsler, L. (2002) « Passage du système valentiel latin au système de l’ancien français ». In : M. Banniard (éd.), Langages et peuples d’Europe. Toulouse : Université de Toulouse-Le Mirail, p.195-212.
  • Schøsler, L. (2006) « Grammaticalisation et dégrammaticalisation. Etude des constructions progressives en français du type Pierre va / vient / est chantant ». In : E. Labeau, C. Vetters P. Caudal (éd.), Sémantique et diachronie du système verbal français, Cahiers Chronos 16. Amsterdam-New York : Rodopi, p. 91-119.
  • Schøsler, L. (2006) « L’évolution des constructions à verbes supports illustrée par le cas de « conseil » comme noyau prédicatif ». In : C. Guillot, S. Heiden S. Prévost (éd.), A la quête du sens. Etudes littéraires, historiques et linguistiques en hommage à Christiane Marchello-Nizia. Lyon : ENS éditions, p. 75-105.
  • Schøsler, L. (2006) « Vivre ça me fout la trouille. Mourir plus encore, mais vivre ça me fait vraiment peur. A diachronic perspective on support verb constructions ». In : K. Eksell V. Thora (éd.), Change in Verbal Systems. Issues on Explanation. Frankfurt a/M : Peter Lang, p. 177-198.
  • Schøsler, L. (2007) « Histoire du Corpus d’Amsterdam : L’inclusion des manuscrits ». In : P. Kunstmann A. Stein (éd.), Le Nouveau Corpus d’Amsterdam. Stuttgart : Franz Steiner Verlag (Zeitschrift für Französische Sprache und Literatur - Beihefte, Heft 34), p. 85-100.
  • Schøsler, L. (2007) « Les verbes supports dans une perspective diachronique. Le cas de chère, noyau prédicatif ». In : D. Lagorgette M. Lignereux (éd.), Littérature et linguistique : diachronie / synchronie. Autour des travaux de Michèle Perret. Chambéry : Presses de l’Université de Savoie, p. 242-270 (CD-ROM).
  • Schøsler, L. (2007) « The status of valency patterns ». In : T. Herbst K. Götz-Votteler (éd.), Valency. Theoretical, Descriptive and Cognitive Issues. Berlin-New York Mouton de Gruyter, p. 51-66. -* -* -* Schøsler, L. (dir.) (2007) Actes du XXIVe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, sektion 2 : Philologie et nouveaux médias : édition de textes, linguistique de corpus, analyse informatique du langage. (avec M. Glessgen H. Völcker). Berlin-New York : Mouton de Gruyter, bind 1.
  • Schøsler, L. (2008) « Etude sur l’évolution des constructions à verbes supports ». In B. Fagard, S. Prévost, B. Combettes O. Bertrand (éd.), Evolutions en français. Etudes de linguistique diachronique. Bern : Peter Lang, p. 345-361.
  • Schøsler, L. (2008) « Argument Marking from Latin to Modern Romance Languages. An Illustration of ’Combined Grammaticalisation Processes’ ». In : Eythórsson, Thórhallur (éd.), Grammatical Change and Linguistic Theory. The Rosendal papers. Amsterdam-Philadelphia : Benjamins, p. 411-438.
  • Schøsler, L. (2008) « L’expression des traits manière et direction des verbes de mouvement. Perspectives diachroniques et typologiques ». In : E. Stark, R. Schmidt-Riese Stoll (éd.), Romanische Syntax im Wandel. Tübingen : Gunter Narr Verlag, p. 113-132.
  • Schøsler, L. (2009) « Les verbes exprimant la notion d’aide ». In : L. Baronian F. Martineau (éd.), Le français, d’un continent à l’autre. Sainte-Foy : Presses de L`Université Laval, p. 443-465.
  • Schøsler, L. (2010) « A paradigmatic approach to language and language change ». In : E. C.Traugott & G. Trousdale (réd.). Amsterdam : John Benjamins Publishing Company, p. 203-220. (Typological Studies in Language).
  • Schøsler, L. (2010) « Organization and reorganization of a constructional paradigm : the case of dative two-argument constructions from Latin to Modern French », Acta Linguistica Hafniensia , vol 42, nr. 1, p. 26-45.
  • Schøsler, L. (2011) « Quelques réflexions sur le rapport entre valence et construction ». In : Rahmen des Sprechens. Beiträge zu Valenztheorie, Varietätenlinguistik, Kreolistik, Kognitiver und Historischer Semantik. Peter Koch zum 60. Geburtstag. Narr Francke Attempto Verlag GmbH, p. 71-85.